Ostéopathie

  • Définition
  • Mieux comprendre l’ostéopathie
  • Schématisation globale des fascias du corps humain
  • Action de la main de l’ostéopathe

Définition

Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS)[1]:

« L’ostéopathie (également dénommée médecine ostéopathique) repose sur l’utilisation du contact manuel pour le diagnostic et le traitement. Elle prend en compte les relations entre le corps, l’esprit, la raison, la santé et la maladie. Elle place l’accent sur l’intégrité structurelle et fonctionnelle du corps et la tendance intrinsèque de l’organisme à s’auto-guérir.

Les ostéopathes utilisent une grande variété de techniques thérapeutiques manuelles pour améliorer les fonctions physiologiques et/ou soutenir l’homéostasie altérées par des dysfonctions somatiques (les structures du corps), c’est à dire une altération ou une dégradation de la fonction des composantes concernées du système somatique : les structures squelettiques, articulaires, et myofasciales, ainsi que les éléments vasculaires, lymphatiques et neurologiques corrélés. 

Les ostéopathes utilisent leur connaissance des relations entre la structure et la fonction pour optimiser les capacités du corps à s’auto-réguler et à s’auto-guérir. Cette approche holistique de la prise en charge du patient est fondée sur le concept que l’être humain constitue une unité fonctionnelle dynamique, dans laquelle toutes les parties sont reliées entre elles. »

L’ostéopathie est donc une médecine manuelle qui vise à comprendre les causes des symptômes du patient à partir d’une analyse des différents systèmes du corps humain dans leur ensemble. Il s’agit d’une approche dite « systémique » qui permet d’agir sur les troubles fonctionnels et sur les symptômes. C’est une méthode de soins qui s’emploie à déterminer et à traiter les restrictions de mobilité qui peuvent affecter l’ensemble des structures composant le corps humain. Toute perte de mobilité des articulations, des muscles, des ligaments ou des viscères peut provoquer un déséquilibre de l’état de santé. L’ostéopathie est fondée sur la capacité du corps à s’autoéquilibrer et sur une connaissance approfondie de l’anatomie.

L’ostéopathie est reconnue en France par le Ministère de la Santé depuis le 4 mars 2002. [2]

A l’étranger [3]:

  • Aux États-Unis, les ostéopathes portent le titre de Docteur en Ostéopathie (D.O.). Ils sont formés dans des écoles de médecine ostéopathique et ont les mêmes droits que les docteurs en médecine (Medical Doctors- M.D.s).
  • Au Royaume-Uni, les ostéopathes ont un statut de praticien indépendant consultant de premier rang au même titre que les médecins et les chirurgiens dentistes. La formation est universitaire et les ostéopathes sont inscrits au registre des ostéopathes britanniques (General Osteopathic Council).
  • L’ostéopathie est également réglementée en Afrique du Sud, dans les pays Baltes (Estonie, Lettonie, Lituanie), en Islande, Suède, Finlande, Nouvelle-Zélande, Australie (où la formation est universitaire), en Russie et au Portugal.

Mieux comprendre l’ostéopathie

Deux vidéos qui permettront à chacun de mieux comprendre l’action de l’ostéopathe.

Ce premier documentaire sorti sur ARTE en 2018 nous parle des fascias. [4] Ceux-ci constitue un véritable réseau visco-élastique, telle une toile araignée. Une tension dans une partie du corps pourra alors avoir une répercussion à distance. J’aborde aussi ce sujet dans la partie théorique concernant l’Activité physique.

Le documentaire suivant, sorti sur ARTE en 2020, aborde le sujet de l’ostéopathie. [5]

Schématisation globale des fascias du corps humain

Pour mieux comprendre sur quelles structures un ostéopathe agit, je vous propose une vue schématique de profil mettant en évidence les fascias des viscères et à l’intérieur de l’axe crâne-colonne vertébrale.

Action de la main de l’ostéopathe

Pour aller encore plus loin, je vous propose une partie de mon mémoire que j’ai consacré à l‘action de la main du thérapeute. Cet article est destiné à un public plus averti.


[1] Syndicat Français des Ostéopathes, L’ostéopathie, définition selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), URL: https://www.osteopathe-syndicat.fr/osteopathie-definition-oms et OMS, Benchmarks for training in traditional / complementary and alternative medicine: benchmarks for training in osteopathy, URL https://apps.who.int/iris/handle/10665/44356

[2] Décret reconnaissant l’ostéopathie le 4 mars 2002, les conditions d’exercices ont été définies le 25 mars 2007, les agréments des écoles ont été établis le 12 septembre 2014, et la formation a été officialisée le 12 décembre 2014.

[3] Registre des ostéopathes français, L’ostéopathie dans le monde, URL: https://www.osteopathie.org/100-l-osteopathie-dans-le-reste-du-monde.html

[4] Les alliés secrets de notre organismes – Fascinants fascias, Documentaire ARTE GEIE, 2017

[5] Ostéopathie – Les mains à l’écoute du corps, Documentaire ARTE, 2019